Navigation – Plan du site
Textes

Projet de Catalogue partiel de la Bibliothèque des Waqfs de Dhamâr

مشروع فهرسة جزئية لمكتبة أوقاف ذمار
Ahmad al-Ghumari
Traduction(s) :
مشروع فهرسة جزئية لمكتبة أوقاف ذمار

Texte intégral

2000, un projet de mise en fiche

1La mise en fiches de 140 manuscrits de la Bibliothèque des Waqfs, dans la Grande mosquée de Dhamâr, s’inscrit dans l’action globale de recension du patrimoine manuscrit yéménite par l’Organisation générale des Antiquités, des Musées et des Manuscrits du Yémen (OGAMM), afin d’en faciliter l’accès et de dispenser quelques conseils de conservation. Ce travail a été effectué en oct.-nov 2000, par ‘Abdu Husayn Yahya Salah et ‘Abd al-Tawwab Ahmad al-Mashriqi (OGAMM), avec l’aide précieuse de ‘Ali Dayf Allah al-Sanabani (directeur général du district de Dhamar, OGAMM). Il s’est déroulé sous la supervision du directeur général des manuscrits, le Dr Ahmad al-Ghumari, et du directeur général de Dâr al-Makhtûtât, ‘Abd al-Malik al-Maqhafi. Il a obtenu le concours financier du Fonds social de développement. Le nombre des manuscrits décrits ne représente qu’une portion du fonds de la Bibliothèque, qui a hérité des manuscrits de la Madrasa al-Shamsiyya, lieu d’enseignement fameux de l’école zaydite, créé par l’Imam Sharaf al-dîn au 10e/16e s., et, à travers elle, des ouvrages en waqf de différentes mosquées.

Présentation du fonds

2Lors de leur mise en fiches, ces 140 manuscrits ont reçu une nouvelle cote et ont été classés selon le sujet de l’ouvrage, en commençant par le tafsîr. En proportion, les ouvrages de fiqh et d’usûl al-fiqh occupent la première place avec plus de la moitié du total : la Bibliothèque des Waqfs est contiguë à la Madrasa al-Shamsiyya. On notera un ouvrage de Shawkânî (m. 1250 H), daté au colophon de 1330 H (n° 92). Cependant, environ 50 % des auteurs de fiqh restent à identifier. Vient ensuite le hadth avec 18 titres, généraux et incontournables. Puis les ouvrages servant à l’étude du Coran, avec, sans surprise pour le commentaire coranique, des copies du Kashshâf de Zamarsharî (n° 2, 3) et du Durr al-manthûr de Suyûtî (n° 4, 5), toutes incomplètes, mais aussi du K. tafsîr Mushkil al-Qur’ân al-karîm de Muhammad b. ‘Abd Allâh b. Muslim Ibn Qutayba (n° 9). Trois ouvrages de mystique sont à signaler, dont le ‘Awârif al-ma‘ârif du shafi‘ite ‘Umar b. Muhammad al-Suhrawardî (m. 7e/13e s., n° 113) et le K. al-Tasfiya de l’imam zaydite Yahyâ b. Hamza (m. 8e/14e s., n° 114). On notera aussi quelques varia, 3 livres d’histoire et biographies, 2 d’adab, 1 de sciences occultes, enfin 1 classé « falak ». Plus de la moitié des manuscrits sont datés au colophon et, parmi les copies les plus anciennes, on en dénombre 5 du 8e/14e s. et 14 du 9e/15e s., généralement des textes de fiqh.

  • 1 E. S. Kennedy & D. Pingree, The Astrological History of Masha’allah, Cambridge (Mass.), Harvard Uni (...)

3Paradoxalement, l’une des pièces les plus remarquables du fonds est cet ouvrage de « falak » (n° 140). Il s’agit, sous le nom de K. fî al-falak wa-al-tawâli‘ d’une copie inédite, sans date, du K. fî qiyâm al-khulafâ’ wa-ma‘rifat qiyâm kull malik de Mashâ’allâh, du moins en son début1.

Les rubriques abordées par fiche

4Chaque fiche descriptive des manuscrits est imprimée, en format A4. Outre les données servant à l’identification de l’ouvrage (une ligne est respectivement consentie aux incipit et excipit), elles comportent les indications suivantes sur l’identification de la copie : la date portée au colophon ; le type de l’écriture ; l’existence de points diacritiques et les traces de vocalisation. Quant à la description matérielle du manuscrit, elle est documentée au travers du nombre de folios (évaluation approximative), des dimensions d’un bifolio, du nombre de lignes par page, et de la reliure ou de la couvrure, l’utilisation de tissu et la présence d’un rabat étant signalées. Ont été placées dans une rubrique « remarques » (mulâhazât), le nom des scribes, des indications succinctes sur le rubricage et l’utilisation des encres de couleur, enfin un aperçu du contenu des marginalia : textes (fawâ’id, poésies, …), mais aussi titres de propriété ainsi que mises en waqf. Enfin, un état physique du manuscrit y est parfois donné.

2006-2007, rendre accessible et offrir un outil pour la recherche

  • 2 Le lecteur y trouvera un ensemble beaucoup plus détaillé d’informations, en particulier sur l’histo (...)
  • 3 احمد عبد الرزاق الرقيحي، عبد الله محمد الحبشي، علي وهاب الانسي، فهرس مخطوطات مكتبة الجامع الكبير – (...)

5Jusqu’à ce jour, les fiches étaient à l’état manuscrit et propriété de l’OGAMM. De manière à aménager un accès public à ce travail et à en faire un instrument pour la recherche, un projet est né, sur la proposition du Dr Anne Regourd, avec l’accord du Dr al-Ghumari. Il est financé par le Centre français d’archéologie et de sciences sociales de Sanaa (CEFAS). Il comprend la saisie informatique des fiches – avec, le cas échéant, un retour aux originaux pour vérification ou complément –, et la fabrication de 8 index. L’ensemble, formé d’abord de fiches, deviendra ainsi un livre, qui sera introduit par le Dr al-Ghumari2. In fine, il sera mis en ligne et constituera le second catalogue d’une bibliothèque de waqf-s disponible au Yémen, après celui de la grande mosquée de Sanaa3.

Haut de page

Notes

1 E. S. Kennedy & D. Pingree, The Astrological History of Masha’allah, Cambridge (Mass.), Harvard Univ. Press, 1971.

2 Le lecteur y trouvera un ensemble beaucoup plus détaillé d’informations, en particulier sur l’historique des fonds et sur la Madrasa al-Shamsiyya.

3 احمد عبد الرزاق الرقيحي، عبد الله محمد الحبشي، علي وهاب الانسي، فهرس مخطوطات مكتبة الجامع الكبير – صنعاء، وزارة الاوقاف والارشد، 1404/ 1984، اربع اجزاء.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Ahmad al-Ghumari, « Projet de Catalogue partiel de la Bibliothèque des Waqfs de Dhamâr », Chroniques du manuscrit au Yémen [En ligne], 3 | 2007, mis en ligne le 08 octobre 2007, consulté le 21 août 2017. URL : http://cmy.revues.org/1422 ; DOI : 10.4000/cmy.1422

Haut de page

Auteur

Ahmad al-Ghumari

Directeur général des manuscrits, ministère de la Culture, Yémen

Haut de page

Droits d’auteur

Chroniques du manuscrit au Yémen

Haut de page
  • Logo Centre français d’Archéologie et de Sciences Sociales
  • Revues.org