Navigation – Plan du site
Actualités

Actualités, n° 13, décembre 2011

Anne Regourd et Éric Vallet

Plan

Haut de page

Notes de la rédaction

La direction des Chroniques du manuscrit au Yémen est heureuse de faire savoir à ses lecteurs que la revue est régulièrement dépouillée par l’Index islamicus.

Codicologie, histoire de l’art, catalogage, numérisation, préservation/conservation

2011, Berlin, le fonds de manuscrits zaydites de la Bibliothèque -nationale

Sabine Schmidtke, dans son article intitulé « Jemenitische Handschriften in der Staatsbibliothek zu Berlin », publié dans le Bibliotheks Magazin à l’occasion de l’anniversaire des 350 ans de la Bibliothèque nationale de Berlin (Staatsbibliothek zu Berlin‑Preussischer Kulturbesitz), Berlin, 2011, p. 52‑57, attire l’attention sur le fonds de manuscrits zaydites qui s’y trouve. L’ensemble est abondamment illustré.

1er octobre 2011, Sanaa, inauguration d’une exposition présentant des manuscrits du Yémen

Plusieurs ministres yéménites, dont le ministre de la Culture, Muhammad Abu Bakr al‑Muflahi, ont inauguré, le 1er octobre, à Sanaa, une exposition couvrant plusieurs thèmes : la révolution, les relations nouées entre le Yémen et l’Arabie saoudite, toutes deux évoquées en images, enfin les manuscrits du Yémen. Sans doute un signe de l’importance du dossier manuscrit pour l’excellence des relations politiques entre les deux pays.

21 octobre 2011, Bergen, conférence d’Anne Regourd sur la sauvegarde des manuscrits de bibliothèques privées de Zabid

Le 21 octobre, Anne Regourd a donné une conférence intitulée « Safeguarding endangered private libraries of manuscripts: A focus on Zabid in Yemen », à l’Institut d’Archéologie, d’Histoire et d’Études Religieuses et Culturelles (Institutt for arkeologi, historie, kultur‑ og religionsvitenskap, AHKR) de l’Université de Bergen (Norvège). Après avoir présenté les grandes lignes du Programme de sauvegarde des bibliothèques privées de Zabid, la communication s’est attachée aux barrières mentales et culturelles auxquelles se heurte un projet de sauvegarde axé sur les bibliothèques privées, plutôt qu’aux questions de préservation/conservation « pures » (prédateurs physiques, climat, ...).

Fin octobre 2011, Leyde, publication d’un article d’Anne Regourd sur les stratégies de préservation/conservation à Zabid, dans le Journal of Islamic Manuscripts

L’article d’Anne Regourd, intitulé : « Stratégies de préservation/conservation dans le cadre du Programme Zabīd (Yémen) : une approche multiple », publié dans le Journal of Islamic Manuscripts, 2 (2011), aux p. 132‑164, présente des solutions de sauvegarde de bibliothèques privées, mises au point dans le cadre du Programme de sauvegarde des bibliothèques de manuscrits de Zabīd, un programme du Centre Français d’Archéologie et de Sciences Sociales de Sanaa (CEFAS). Même si elles répondent à un contexte précis, nécessairement complexe et toujours unique, elles sont comparables à celles trouvées par d’autres projets de sauvegarde de manuscrits arabes, en Afrique. Le statut des codex manuscrits des bibliothèques privées est ambigu : propriété privée, mais aussi collective, sous son aspect patrimonial, en tant que partie de l’histoire et de la culture d’un pays.

De ce fait, les politiques de conservation ne peuvent qu’être globales, maintenant et impliquant/coordonnant tous ensemble les différents acteurs, ici principalement les institutions yéménites et les bibliothèques de statut très varié, qui reflètent le « phylum » complexe de la représentation et de l’attachement à la valeur du manuscrit. La publication est accompagnée d’une douzaine d’illustrations.

3 décembre 2011, Washington DC, MESA, communication de David Hollenberg sur le projet de numérisation YMDI des manuscrits zaydites

David B. Hollenberg (Université de l’Oregon) a donné une communication sur les manuscrits du Yémen, intitulée « Preserving endangered collections: The Yemeni Manuscript Digitization Initiative », dans le panel « [P2756] History of the Medieval Islamic Book », proposé par Ahmad Nazir Atassi (History Louisiana Tech University), à la réunion annuelle de la Middle Eastern Studies Association (MESA), qui s’est tenu cette année à Washington DC. D. B. Hollenberg présentait son projet de numérisation de manuscrits zaydites, The Yemeni Manuscript Digitization Initiative (YMDI, ymdi.uoregon.edu), qui s’appuie sur la Fondation de l’Imam Zayd bin ‘Ali pour la Culture (FIZbAC). Les institutions partenaires de ce projet sont la Bibliothèque de l’Université de Princeton (Princeton University Library) et l’Université Libre de Berlin (Freie Univesität Berlin). Les autres communicants de ce panel étaient Ahmad N. Attassi lui‑même et Dagmar A. Riedel (Center for Iranian Studies, Columbia University).

  • Dans les actualités des CMY 12, les grandes lignes du projet YMDI avaient été décrites.

Dans le présent numéro des CMY, les lecteurs peuvent en découvrir plus, grâce à un encart spécialement accordé au projet. Il permet de constater que la numérisation des manuscrits, à travers la FIZbAC, progresse avec une grande régularité, alors qu’il faut surmonter de nombreux problèmes logistiques, depuis début 2011.

Décembre, Sanaa, mise en ligne sur le site du CEFAS d’un catalogue de manuscrits du Yémen, conservés à la Bibliothèque de l’Université du Michigan, É-U

La page ressource des « catalogues de manuscrits », sur le site du CEFAS, accueille un nouveau venu, le Catalogue of the Yemeni Manuscripts in the University of Michigan Library, dont l’auteur est Evyn Kropf, Bibliothèque de l’Université du Michigan. Il s’agit d’un catalogue qui existe uniquement en version électronique et qui paraît pour la première fois au CEFAS. Les trois manuscrits catalogués d’une manière extrêmement détaillée forment un ensemble très cohérent : ils ont été copiés à 20 ans d’intervalle entre 1660 et 1679, soit après la fin de la première occupation ottomane, en 1636. Dans ce numéro des Chroniques du manuscrit au Yémen, vous pourrez découvrir un article fouillé du même auteur sur l’historique de la collection. Dans les CMY 12, elle avait préparé un encart sur le fonds yéménite de la Bibliothèque de l’Université du Michigan

Éditions de texte

2011, Berlin, transmissions du savoir zaydite de l’Iran au Yémen. Trois études de Sabine Schmidtke et Hassan Ansari

Dans le cadre du projet européen Rediscovering Theological Rationalism in the Medieval World of Islam, Hassan Ansari et Sabine Schmidtke ont publié en 2010 et 2011 trois études portant sur les transferts de connaissance, principalement théologiques, entre les milieux zaydites de l’Iran et ceux du Yémen au cours des vie/xiie et viie/xiiie siècles.

« Mu ‘tazilisme after ‘Abd al‑Jabbār: Abū Rashīd al‑Nīsābūrī’s Kitāb Masā’il al‑khilāf fī l‑uūl (Studies on the transmission of knowledge from Iran to Yemen in the 6th/12th and 7th/13th c. I) », Studia Iranica, 39 (2010), p. 227‑278.

Cet article s’intéresse tout particulièrement à la transmission d’une oeuvre du théologien mu‘tazilite de Baṣra, Abū Rašīd al‑Nīṣābūrī (ve/xie siècle), Masā’il al‑ḫilāf wa‑bayn al‑mušabbiha wa‑l‑muğbira wa‑l‑ḫawāriğ wa‑l‑murği‘a, connue par un unique manuscrit yéménite (Ṣan‘ā’, Maktabat al‑Awqāf, ms 696). En partant de cet exemple, il décrit le processus par lequel une partie des oeuvres mu‘tazilites ont migré de l’Iran au Yémen entre le milieu vie/xiie siècle et le milieu du viie/xiiie siècle.

« The literary‑religious tradition among 7th/13th century Yemenī Zaydīs: The formation of the Imām al‑Mahdī li‑Dīn Allāh Amad b. al‑usayn b. al‑Qāsim (d. 656/1258) (Studies on the transmission of knowledge from Iran to Yemen in the 6th/12th and 7th/13th c. III) », Journal of Islamic Manuscripts, 2 (2011), p. 165‑222.

Cet article contient l’édition et l’analyse de la section de la sīra de l’imam zaydite du Yémen al‑Mahdī li‑Dīn Allāh Aḥmad b. al‑Ḥusayn b. al‑Qāsim, rédigée par son proche parent Šaraf al‑Dīn Yaḥyā b. al‑Qāsim al‑Ḥamzī (m. 677/1278) décrivant la formation du futur imām al‑Mahdī. Ce texte offre un panorama intéressant de l’activité des milieux savants zaydites au Yémen dans la première moitié du viie/xiiie siècle.

« Mu ‘tazilisme in Rayy and Astarābād: Abū l‑Fal al‑‘Abbās b. Sharwīn (Studies on the transmission of knowledge from Iran to Yemen in the 6th/12th and 7th/13th c. II) », Studia Iranica.

À paraître. Étude de l’œuvre théologique d’Abū al‑Faḍl al‑‘Abbās b. Šarwīn, savant zaydite d’Iran, préservée dans plusieurs manuscrits yéménites. L’article contient notamment l’édition critique d’un texte d’Ibn Šarwīn portant sur des définitions de termes théologiques, connu par un unique manuscrit conservé encore aujourd’hui au Yémen.

2011, EU, lancement du portail FTP Filaha Texts Project

Dans le cadre du projet de portail Filaha spécialisé sur la littérature agronomique arabe, Daniel M. Varisco (University of Hofstra) a publié en 2011 un almanach yéménite connu d’après un unique manuscrit de la Bibliothèque ambrosiana (#339, C83).

Le portail permet aussi d’accéder à des ressources bibliographiques : articles mis en ligne sur le portail (comme le recensement opéré par Daniel M. Varisco des textes agricoles médiévaux rasūlides publié initialement dans Manuscripts of the Middle East 4, 1989, p. 150‑154 et mis à jour en 2011 :

Signalons enfin que la mise en œuvre de ce portail s’appuie sur une communauté de chercheurs (FTP Network) ouverte à tout chercheur intéressé. L’inscription permet d’accéder au forum et de participer au travail collaboratif de traduction des textes arabes.

Octobre 2011, Paris, Éric Vallet, « Du système mercantile à l’ordre diplomatique »

« Du système mercantile à l’ordre diplomatique : les ambassades entre Égypte mamlūke et Yémen rasūlide (viieixe/xiiiexve siècle) », dans Les relations diplomatiques au Moyen Âge. Formes et enjeux. XLIe Congrès de la SHMESP, Paris, Publications de la Sorbonne, 2011, p. 269‑301.

Outre l’étude historique des ambassades entre Égypte mamlūke et Yémen rasūlide, cet article propose en annexe une traduction de tous les récits de ces ambassades conservés dans les sources.

Novembre 2011, Paris, édition partielle et traduction du Mandal al‑Sulaymānī par Anne Regourd

Anne Regourd, « Images de djinns et exorcisme dans le Mandal al‑Sulaymānī », dans Images et magie. Picatrix entre Orient et Occident, sous la direction de Jean‑Patrice Boudet, Anna Caiozzo, Nicolas Weill‑Parot (éd.), Paris, Honoré Champion, 2011, p. 253‑294, ISBN 9782745321633.

Cet article, qui fait suite à une présentation des trois manuscrits portant le titre d’al‑mandal al‑Sulaymānī (A. Regourd, « Le Kitāb al‑Mandal al‑Sulaymānī, un ouvrage d’exorcisme yéménite postérieur au ve/xie siècle ? » dans Démons et merveilles d’Orient, Res Orientales 13 (2001), p. 123‑138) propose l’édition et la traduction en français du premier manuscrit conservé à Ṣan‘ā’ (Grande mosquée, Maktaba ġarbiyya, ‘ulūm ḫafiyya 22, n° 2274), vraisemblablement copié dans le dernier quart du xviiie siècle ou le premier quart du xixe siècle. Il comprend notamment la description des douze tribus de djinns du Dār al‑islām faite par Ṣaḫr à la demande de Salomon (feuillet 2v‑6r). L’article est accompagné d’une reproduction en fac‑similé des feuillets édités.

Nouvelles de la péninsule Arabique

Juin 2011, Lyon, bilan documentaire sur l’ibadisme médiéval en Oman

Dans le cadre de la journée d’études consacrée aux Communautés ibadites du Maghreb médiéval, organisées à Lyon par Cyrille Aillet (Université Lumière Lyon 2, CIHAM), Moez Dridi (Orient et Méditerranée Laboratoire Islam médiéval) et Abdulrahaman al‑Salimi (Ministère des Waqfs, Sultanat d’Oman) ont présenté deux communications relatives aux Ibadites d’Oman et aux sources de leur histoire, intitulées respectivement « Les réseaux intercommunautaires de l’ibadisme entre Orient et Maghreb : premier bilan » et « The research on Medieval Ibadism in Oman: Historiographical tendencies and documentary sources ». Ces journées d’étude s’inscrivent dans le programme pluriannuel Maghribadite (ANR / Fondation Max Van Berchem).

  • Programme accessible à l’adresse :
    http://ciham.ish‑lyon.cnrs.fr/pdf/2011/prog‑Maghr‑juin2011.pdf.

Juillet 2011, Londres, Seminar for Arabian Studies

Deux communications s’appuyant sur des textes manuscrits de la péninsule Arabique édités ont été présentées lors du Seminar for Arabian Studies (28‑30 juillet 2011, British Museum, Londres) :

  1. Brian Ulrich (Shippenburg University), « Kazimah in the sixth and seventh centuries AD: resources and society as reflected in the literary sources »

  2. Harry Munt (Oxford), « The construction of Medinah’s first wall »

Koweït, la revue Hadeeth ad‑Dar, organe de la Dar al‑Athar al‑Islamiyyah

Nous souhaitons attirer l’attention des lecteurs sur la revue Hadeeth ad‑Dar, organe de la Dar al‑Athar al‑Islamiyyah, Koweït City, qui, au rythme de 4 numéros par an, se fait l’écho de son séminaire annuel. En effet, on y compte de nombreux articles sur le manuscrit arabe.

Nouvelles internationales

2010‑2011, Leyde, Brill, Journal of Islamic manuscripts

Les n° 1 et 2 du Journal of Islamic Manuscripts (JIM) sont parus entre 2010 et 2011. Sous la direction de Jan Just Witkam, cette revue entièrement dédiée aux manuscrits islamiques, accueille des articles de codicologie, sur le catalogage, la numérisation, la préservation, la conservation, et la restauration des manuscrits, rédigés en anglais, français et arabe et est abondamment illustrée de clichés en couleur. Revue née dans le cadre de The Islamic Manuscripts Association (TIMA), basée à Cambridge (GB), elle paraît au rythme de deux numéros par an. Jan Just Witkam, qui fut conservateur à la Bibliothèque de manuscrits de Leyde, a travaillé au catalogage des manuscrits de Tarīm (Yémen).

8 juillet‑25 septembre, Paris, BnF, exposition « Enluminures en terre d’Islam : entre abstraction et figuration »

Du 8 juillet au 25 septembre, s’est tenue une exposition « Enluminures en terre d’Islam : entre abstraction et figuration », organisée à la Bibliothèque nationale de France, dans les locaux de la rue de Richelieu, à Paris. Elle mettait largement en valeur le fonds arabe, persan et turc du département des manuscrits orientaux autour du problème de l’image et de la représentation en Islam. Le commissaire d’exposition, Annie Vernay‑Noury (conservateur en chef au service Orient du département des Manuscrits de la BnF et spécialiste du manuscrit en langue arabe) est l’auteur du catalogue, illustré de nombreuses reproductions couleur, Enluminures en terre d’Islam : entre abstraction et figuration, Paris, BnF, 2011, 95 p., ISBN 978‑2‑7177‑2485‑1, diffusé par le Seuil. Un essai/regard sur cette exposition, rédigé par Khaled al‑Khaled, journaliste et traducteur, et intitulé : « Al‑ibdā‛ ka‑nāfiḏa li‑al‑ḥiwār ma‛a al‑āḫar : fī al‑manmanmāt al‑islāmiyya anmūḏiǧān », a été publié dans la revue saoudienne Maqālīd de juillet‑septembre 2011, p. 34‑39. Khaled al‑Khaled est le traducteur des CMY depuis quelques années déjà.

Fin juillet 2011, Londres, catalogue en ligne de manuscrits de médecine en arabe

Une série de manuscrits de médecine en arabe sont en ligne et d’accès libre grâce au programme intitulé : The Wellcome Arabic Manuscript Cataloguing Partnership (WAMCP). Ce programme combine les contributions de la Wellcome Library (Londres), la Bibliotheca Alexandrina (Alexandrie) et le Department of Digital Humanities du King’s College de Londres. Il est soutenu financièrement et technologiquement par le JISC (Joint Information Systems Committee, Bristol et Londres, une société spécialisée dans la numérisation à but éducatif et de recherche) et le Wellcome Trust (Londres).

Pour plus de détails sur le programme, voir : http://www.wellcome.ac.uk/News/Media‑office/Press‑releases/2011/WTVM052282.htm

et le blog suivant, http://www.wellcomelibrary.blogspot.com.

  • Logo Centre français d’Archéologie et de Sciences Sociales
  • Revues.org